Dissémination‎ > ‎Lunch & Learn‎ > ‎

Lunch & Learn n°14

Mardi 17 septembre 2013 

Philanthropie et entreprise sociale : comment accélérer la convergence ?

Longtemps, la philanthropie a été synonyme de don charitable par lequel le donateur cédait volontairement un capital sans rien attendre en retour, si ce n’est la satisfaction morale d’avoir bien agi. Le bénéficiaire du don étant soit un individu dans le besoin, soit une organisation sans but lucratif chargé d’atténuer ses souffrances. Ce modèle classique est bousculé depuis une quinzaine d’années par deux évolutions concomitantes mais relativement distinctes. D’une part, la philanthropie devient un investissement dont on attend un retour, social sinon financier, dont il s’agit d’évaluer l’efficacité voire l’impact. D’autre part, des entreprises sociales plus ou moins rentables viennent désormais répondre à un grand nombre de besoins qui étaient naguère le terrain des seules associations. Ces innovations complètent plus qu’elles ne remplacent le traditionnel don charitable, mais elles ouvrent des perspectives inédites. L’une d’entre elles est le rapprochement graduel du financeur et de l’entrepreneur à finalité sociale. Où en est cette convergence aujourd’hui ? Quels cloisonnements demeurent ? Comment accélérer leur rapprochement ?


Avec :
  • Jacques DefournyProfesseur à HEC-Université de Liège, Titulaire de la chaire Baillet Latour en « Social Investment and Philanthropy »
  • François Debiesse, Senior Adviser, BNP Paribas Wealth Management, Président de la Fondation de l’Orangerie
  • Sarah Huisman-Coridian, Fondatrice d'Equanity 
Podcast: